L’installation

La structure principale en forme de cube est fermée . Ses dimensions : 3,75 m de long, 2,22 m de large et 2,40 m de haut.

L’atelier Artifice se charge de la construction de cette structure. Des ouvertures sont aménagées sur les trois façades afin que public puisse observer de l’extérieur ce qui se passe à l’intérieur.

L’intérieur s’inspire des Merzbau de Kurt Schwitters, artiste allemand de la première moitié du XXème siècle.

Outre les quatre objets scientifiques placés à l’intérieur de la construction, le spectateur  découvre des vidéos projetées sur les murs.

Elles  sont constituées pour la plupart d’extraits de films issus du patrimoine cinématographique de la première partie du XXème siècle et sont en lien avec la thématique scientifique : « Le cabinet du docteur Caligari », « Métropolis », « Docteur Jekill et Mister Hyde »… Leur esthétique expressionniste renvoie au Merzbau de Schwitters : diagonales, ombres, recoins, univers inquiétant dénué d’angles droits que rappellent les quatre intrigants instruments.

Chaque objet scientifique est inséré dans une « niche » de la structure, ne le rendant ainsi pas immédiatement visible. Il s’agit avant tout d’une mise en valeur artistique et non d’une démarche pédagogique sur leur fonction.

Une bande son compléte le dispositif. Elle contribue à la création d’une ambiance mystérieuse, propre à faire voyager l’imaginaire.

 

merzbau

Merzbau

Publicités